On (s')aime

Dormir de plus en plus difficile …

Dormir de plus en plus difficile …

Je réalise qu’il y a des journées beaucoup plus difficiles que d’autres à la ménopause et que dormir c’est de plus en plus difficile.

De mon côté, les symptômes ne sont pas toujours très présents, mais ils s’installent tout doucement. Je ressens beaucoup de changements physiques intérieurs et extérieurs.

En ce moment, l’insomnie me donne beaucoup de mal. Je n’ai jamais eu un sommeil réparateur, mais il n’était pas non plus anarchique comme en ce moment. Je me sens comme une ado. Je me couche aux petites heures du matin, à regarder des séries en mangeant des fruits. Je me réveille à toutes les heures – ça c’est moins ado 😉 – et je m’endors dure autour de 6:00 am pour ouvrir les yeux vers 10:00 am toute barbouillée. Pas la peine de vous dire que j’ai dû mal à faire ce que je dois faire dans la journée.

Je suis loin de ma routine au lit avant 22:00 pm et le réveille, malgré une nuit agitée, à 8:00 am.

Je ne veux pas trop m’attarder là-dessus, mais oui la ménopause ça change des choses. C’est déstabilisant et en même temps, j’accueille cette nouvelle phase de ma vie avec bonne humeur et quelques questions quand même.

Ça me donne l’envie de prendre une « pause » comme dans ménopause. De prendre encore plus soin de moi, de ma tête et de mon corps. De faire pause, et d’écouter ce que mon corps est entrain de vivre et de me dire.

En même temps, je tombe fort amoureuse de David. Il me fait du bien, me rend heureuse, me fait belle et me donne le courage tout en humour de vivre cette nouvelle étape. Il me donne de l’énergie et me donne du peps… Comme on dit, à deux c’est bien mieux!

Je me demande ce que cette coquine de ménopause me réserve encore comme surprises?