BeachBumStyle Fitness

Prendre le temps de s’étirer

Prendre le temps de s’étirer

J’ai souvent cette impression qu’en décembre tout va vite. Qu’on passe de l’Halloween à Noël en mode TGV! C’est souvent le mois de l’année où l’on est plus fatigué, stressé, essoufflé. C’est aussi le dernier mois de l’année et tout un mois avec toutes ses festivités. J’ai pensé que je pourrais essayer de vous aider à relaxer en vous proposant de prendre le temps de vous étirer et de respirer.  Je ne vous demande pas de vous étirer pendant 30 minutes par jour, mais juste d’y penser et de le faire et surtout de bien respirer.
Vous m’en donnerai des nouvelles!
Comment faire ?
Avec ces exercices, on étire principalement notre dos, l’arrière de nos cuisses et nos « fessiers ».
+ On inspire. Quand on inspire, on ne fait rien. On laisse entrer le plus d’oxygène possible dans nos poumons et dans notre ventre.
+ On expire. C’est à ce moment-là, que l’on étire nos muscles. L’expiration nous donne de l’énergie pour bien s’allonger.
+ Après avoir fait ces quelques poses. Je vous propose de rester assis bien tranquille dans une position confortable, voire même allongée sur votre tapis. Vous allez prendre le temps de respirer. Vous allez inspirer profondément. Ensuite, vous allez expirer le plus possible afin de vider vos poumons et votre ventre de tout l’air qui les habite.
Faites cette respiration au moins 5 fois.
Et maintenant, à vos tapis!

 

Cette pose est extraordinaire pour relaxer l’arrière de nos cuisses, étirer notre dos, allonger notre colonne vertébrale et créer de l’espace entre nos vertèbres. À faire avec un bloc de yoga en y posant nos mains ou le bout de nos doigts si l’on manque de flexibilité. On peut aussi fléchir légèrement les genoux. On pousse les « fessiers » vers l’arrière, car on veut bien allonger et étirer notre dos!

 

Cette pose je l’adore. Le chiot. Elle est parfaite pour nous aider à relaxer les muscles du dos qui longent notre colonne vertébrale, elle étire aussi nos épaules, nos bras et le haut de notre dos. On allonge les bras devant et l’on pousse les « fesses » vers l’arrière. On inspire et à l’expiration on essaie d’approcher la poitrine au sol.

 

On s’étire une jambe à la fois. L’idée ici, c’est de garder la jambe longue au sol et de ne pas fléchir le genoux. On veut étirer l’arrière de la cuisse du coup on peut poser nos mains au dessus ou en dessous du genoux. Bonheur!

 

Ici, on travaille les deux jambes en même temps. On inspire et l’on allonge les bras vers le ciel. À l’expiration, on descend sur nos jambes et on pose nos mains où l’on sent bien l’étirement derrière nos cuisse sans avoir à fléchir nos genoux. On relaxe le bas du dos.

 

Prendre le temps de s'étirer

Un petit bonus, car j’adore les bonus. On s’assoit sur les os des fesses. On allonge nos jambes avec l’aide de nos mains et l’on approche notre poitrine vers les jambes en gardant le dos le plus droit et le plus long possible. On respire et on profite!

Vous pourriez aussi aimer